Être green au bureau ? Entre éteindre la lumière en partant, arrêter avec les impressions à tire larigot, nous avons déjà quelques clés. Mais nous pouvons également aller plus loin.

Créée par l’ONU en 1974, la Journée Mondiale de l’Environnement est désormais célébrée par des millions de personnes dans le monde. Son objectif ? Sensibiliser sur les thèmes de l’écologie et le respect de l’environnement. Au delà de cette journée, nous avons toute l’année pour prendre des mesures écologiques et changer nos habitudes pour que celles-ci soient plus respectueuses de l’environnement.

1.Trier au bureau, le geste simple

Entre les papiers, les emballages, les gobelets en plastiques de la machine à café les déchets deviennent vite imposants et encombrants dans l’entreprise. À ce jour, chaque année, un collaborateur du tertiaire génère entre 120 et 140 kg de déchets, d’après l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). Cela fait peur ! Afin de diminuer les chiffres plutôt négatifs, le bon geste est simple : inciter au recyclage. Arrêtons avec les poubelles au niveau des postes de travail. Il est alors possible d’installer des poubelles centralisées à certains endroits au sein de l’environnement de travail. Cela peut-être dans l’espace commun, ou dans l’espace de restauration. Pour le papier, pourquoi ne pas mettre un bac de recyclage à côté des imprimantes ?

2.Opter pour des modes de transports plus écologiques

Cette année, la Journée Mondiale de l’environnement a pour thème la pollution de l’air. En sachant que 92% des personnes dans le monde ne respirent pas un air pur, nous pouvons tous, à notre échelle, agir pour améliorer la qualité de l’air. Pour commencer, nous pouvons réfléchir à nos modes de déplacements. Pour ceux qui effectuent une distance entre leur domicile et leur travail comprise entre 1 et 5 km, sachez que le vélo est imbattable ! Et pourtant, nous sommes encore trop peu en France à utiliser nos vélos avec une part des déplacements estimée à 3% contre 10% en Allemagne et 28% aux Pays-Bas !

Mais nous savons qu’il est parfois difficile d’utiliser le vélo ou les transports en communs. Ceux pour qui la voiture est encore nécessaire, pourquoi ne pas opter pour le covoiturage entre collègues. Cela permet de faire des économies (et réduire la pollution de l’air).

Pour cela, la startup Klazyt est le leader français du covoiturage domicile-travail en France. C’est plus de 407 784 trajets proposés tous les jours et plus de 180 entreprises partenaires sur 800 sites partout en France. De quoi donner envie de s’y mettre, non ?

3. En finir avec les boîtes mails trop polluantes

Le collaborateur d’une PME envoie en moyenne 33 mails chaque jour. Cela génère à lui seul et par an 180 kg de CO2 soit 1 000 km parcourus en voiture. Voici la pollution digitale ! Eteindre la lumière d’une pièce en partant, on connaît, mais supprimer les emails dont on n’a plus besoin pour arrêter de gâcher de l’énergie, ça on oublie un peu plus vite. Et pourtant, 30 emails supprimés équivaut à la consommation d’une ampoule allumée pendant 24h, l’économie ! Pour faire face à cette pollution déguisée, utilisez Cleanfox. Cette application française va vous permettre de scanner votre boite mail des newsletters encombrantes. Et réduire ainsi votre impact sur l’environnement. Par la suite, elle va supprimer et/ou vous désinscrire de celles dont vous ne voulez plus.  

4. Passer au réutilisable pour la pause café / déjeuner

On évite la surconsommation de produits jetables, et cela même s’ils peuvent être recyclables ou compostables. On opte plutôt pour des versions réutilisables à disposition aux différents collaborateurs. À juste titre, mettre à disposition des mugs, équiper la cuisine en couverts, assiettes et petites cuillères à proximité des machines à cafés. Et oui, la loi Egalim a fixé au 1er janvier 2020 l’interdiction des pailles, bâtonnets mélangeurs, couverts, boîtes en plastique jetable, couvercles à verre pour tous les secteurs d’activité. Alors on prépare les collaborateurs qui vont chercher les déjeuners dans un restaurant à proximité !

 

Nous sommes convaincus qu’il y a encore d’autres alternatives, petites habitudes à mettre en place au quotidien, tous les jours de l’année.

 

 

Non classé Être green au bureau & la journée mondiale de l’environnement